J’ai testé pour vous : la plongée sous la glace
L’année 2016 commence enneigée
20 octobre 2016
un week-end d’ouverture de folie!!!
29 novembre 2016

Dur, dur le travail, ces temps-ci… alors je me suis dit: « Tiens, pour me détendre, j ‘irais bien me mettre la tête sous un mètre de glace, dans un lac de montagne à 2100 m d’altitude! »

Heureusement, l’école de de ski et d ‘aventure Evolution 2 est là et propose cette activité de fou!

Une super sortie, à faire seul, entre amis ou en couple que je conseille vivement.

Les guides et moniteurs sont plutôt sympas, nous avons appris plein de choses (même pour nous, « locaux » qui pensons tout connaître sur la vallée et ses petits secrets…loin de là) pendant la ballade en raquette qui nous mène du chalet Pépé Nicolas jusqu’au lac gelé.

IMG_3971

Enfin, il commence déjà à dégeler, certains dinguos passent même en ski dessus, quand d’autres encore marchent dessus, tranquillement pour aller faire de la plongée.

Ils nous ont fait un petit thé dans le refuge du lac du lou pour nous réchauffer (avec de la neige fondue, car évidement l ‘eau potable n ‘arrive pas jusqu’au refuge). A-do-rables, je vous dis !

Un moment très sympathique ou l ‘on se prépare à se jeter dans le trou de glace.

( et entre autres, si vous avez un peu de cheveux, ils vous vident un pot de talc sur la tête pour passer dans la combi :-)

IMG_3924

IMG_3908

Parlons-en, du trou.

J ‘avoue que quand je l ‘ai vu, dans ma tête ça n’a fait qu’un tour: « euh…y’a quoi au fond? c’est la dedans qu’on va? mais, mais, MAIS pourquoi?!!! »

Impossible de faire machine arrière, de toute façon, je suis assise, que dis-je, je suis clouée au sol avec tout le matériel sur le dos: (on ne se moque pas, s’il vous plaît)

IMGP1346

Bon, ok, j’y vais…Je commence à mettre les pieds dans l ‘eau, la combinaison est bien étanche, je confirme (heureusement avec une eau à 1 degré)

IMGP1355

Et là, Jérôme le moniteur m’aide à me retourner pour rentrer dans l ‘eau…ok j ‘y suis, ça va bien merci (je fais même le petit signe de la main).

Et là, il faut descendre.

J’y vais, mais donnez moi quelques minutes, je m ‘habitue à l’idée…

Quelques minutes, j ‘ai dit!!!

Olivier, l ‘autre moniteur qui m ‘attend sous l ‘eau, bah, il m ‘attend.

Ok, ok, on y va.

IMGP1367IMG_3947

Pendant la descente, j’en profite pour palper, non pas le moniteur mais le trou de glace et je prend conscience de l ‘épaisseur de la couche de glace: plus d ‘un mètre, avec des trous, des bosses, des reliefs, des fossiles de lapins (non je rigole…)

IMGP1343

Et puis là, c ‘est le spectacle sous la glace, les différents tons en fonction de la luminosité, les petites bulles d’air qui se promènent au gré de nos mouvements, la texture et la matière que l ‘on sent sur ce plafond de glace au dessus de nos têtes…

IMGP1340IMGP1334

On m’ a dit de ne pas trop bouger, pour ne pas me fatiguer car sous la glace à cette altitude, c ‘est comme être à -40 mètres. Alors ok, je me fais promener, je me laisse faire, et j ‘ai les yeux écarquillés tellement ce que je vois incroyable.

Et au bout d ‘un bon quart d’heure, on remonte doucement à la surface, on renoue avec le monde terrestre, et on abandonne la combinaison étanche pour reprendre un autre mode de déplacement et rejoindre Val Thorens!

IMG_3977

1 Comment

  1. agathe dit :

    j’ai toujours rêvé d’en faire, bravo !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *